Des souris et des hommes – Jon Steinbeck

5 commentaires

… Pour la petite anecdote …

ce livre m’a été gentiment donné. La personne en question n’en voulait plus et me l’a tout simplement recommandé. Le nom de l’auteur me disait brièvement quelque chose, mais je ne savais absolument pas de quoi cela parle. Je l’ai donc pris de bon cœur pour ensuite le laisser prendre poussière dans ma bibliothèque sans jamais y prêter attention.

Puis vint le challenge Petit mois, petites lectures.  C’était l’occasion pour moi de ressortir de vieux livres de poche du placard. J’ai posé un œil sur ce roman pour la deuxième fois depuis que je l’ai en ma possession. Je l’avais tout simplement oublié !  Je lis la quatrième de couverture, et je tombe sur un extrait qui ne m’attire pas plus que cela. Je fais donc des recherches pour avoir « vrai » résumé, et je tombe sur ce même roman aux éditions Gallimard dans leur collection classicocollège.

… Résumé …

« Au cours de la crise économique américaine, Lennie et George traversent la Californie et cherchent du travail. Ils n’ont qu’un rêve : posséder un jour leur propre ferme. Mais dans cet univers cruel, le destin est rarement clément. Un grand classique de la littérature américaine du XXe siècle ».

Le résumé et la couverture sont plus parlantes que celle des éditions folio, mais malheureusement les histoires sur les fermes m’attirent moyennement. Puis je me suis dit ceci : « c’est aujourd’hui ou jamais, autant t’en débarrasser maintenant ».

Je regrette de l’avoir laissé si longtemps dans ma bibliothèque, car je trouve que le résumé ne lui rend pas justice. Le fin mot de cette histoire est de ne surtout pas se fier aux apparences. On nous le répète constamment, mais on a tendance à l’oublier. Ma culture livresque en a pris un coup lorsque j’ai su que c’était une œuvre classique très apprécié aux États-Unis et dans le reste du monde, jusqu’à avoir été adapté en film, en 1992.

 

… Mon avis …

Dans cette histoire, nous allons donc suivre deux hommes, Lennie Small et George Milton, deux amis d’enfance que tout oppose. L’un est doux mais imposant tandis que l’autre est petit et séduisant. Ils vont parcourir les routes de la Californie afin de travailler dans des ranchs pour ce faire de l‘argent avec des rêves pleins les yeux. Cependant, il est difficile pour nos personnages d’arriver à leur but, car Lennie, le plus colossal des deux, s’attire constamment des problèmes sans le vouloir. En effet, il souffre d’une déficience intellectuelle qui le fait passer pour un « idiot » et qui les oblige à changer de ranch régulièrement.

L’histoire ne paye pas de mine, et pourtant, elle est très touchante et les personnages sont hyper attachants. George peut paraitre dure et sévère envers son ami. Ils le qualifient constamment d’idiots, mais en réalité Lennie est sa seule famille. Il prend soin de lui et le protège comme il peut.  J’ai été particulièrement touché par Lennie, un enfant dans le corps d’un homme qui ne mesure pas sa force. Il est attiré par tout ce qui est doux tel que les lapins et les petites souris. C’est un personnage adorable à qui on veut tout pardonner. Il ne cherche qu’à faire du bien autour de lui, mais obtient malheureusement l’effet inverse.

Je découvre John Steinbeck dans ce roman et c’est une très belle découverte. Des souris et des hommes fait partie de ses œuvres les plus célèbres. Son écriture est accessible et compréhensible. Il nous décrit les personnages de façon progressive : au début on ne sait pas quel genre de relation les lient, mais petit à petit on en apprend plus sur eux et on s’attache de plus en plus à eux. Il m’a été très difficile de quitter ma lecture, car on se laisse facilement emporter dans l’histoire. J’ai également été stupéfaite de voir à quel point les dialogues sont présents dans ce roman. Je n’ai pas l’habitude de ce type d’écriture et j’ai trouvé cela très appréciable.

Je ne vous cache pas que j’ai versé une petite larme à la fin, car l’inévitable arriva, et bien que l’on aurait espéré une autre fin, on ne peut que rester admiratif face au talent de John Steinbeck.

J’ai l’impression de vous en avoir trop dit, j’en suis désolé, mais cette lecture m’a énormément touché et cela a été un coup de cœur. Je retenterai l’expérience avec cet auteur, pour sûr.

WB signature

5 comments on “Des souris et des hommes – Jon Steinbeck”

  1. C’est effectivement un livre magnifique, que j’ai eu la chance d’étudier au collège, même si je l’appréhendais beaucoup. Un très beau film avec John Malkovitch dans le rôle de Lennie et Gary Sinise dans celui de George, en a été tiré, mais rien ne remplace la lumière de l’écriture de Steinbeck.
    De cet auteur, je te conseille également « À l’Est d’Éden ».
    Très bonne soirée à toi, et merci pour ton abonnement à mon blog!

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai beaucoup apprécié ton blog, alors c’est tout naturellement que je me suis abonnée ☺️. Merci pour le conseil, j’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur alors je serais ravi de pouvoir le lire à nouveau.
      À très bientôt et Merci également pour ton abonnement 😊

      Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai dévoré en une après midi, une journée d’été où je ne savais pas trop quoi faire (la faute à la chaleur écrasante, sûrement). De Steinbeck, j’avais déjà lu « A l’Est d’Eden » (et, comme le précédent commentaire, je te le recommande mille fois !) donc je savais déjà un peu dans quoi je m’embarquais mais… Woh! Je m’attendais pas à être autant émue par les deux personnages principaux. Un beau souvenir de lecture. J’aimerais avoir l’opportunité de le « redécouvrir » (comme si je ne l’avais jamais connu) plutôt que de le relire…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s