Sweet Sixteen – Annalise Heurtier

Pas de commentaire

Je vous présente ici un ouvrage qu’il vous faut absolument lire.  Il s’agit d’un roman tiré d’une histoire vraie durant la ségrégation raciale des États-Unis. Pour la première fois de son histoire, le lycée Central de Little Rock réservé à des élèves blancs va accueillir neuf étudiants noirs volontaires et au dossier irréprochable. Vous l’avez deviné, cette nouvelle ne plaira pas à tout le monde, autant dans la communauté afro-américaine que chez les militants de « la race blanche ».

LianaCRLAlittle-rock-nine

En effet, les Afro-américains voient d’un mauvais œil toute l’attention portée autour de leur communauté qui a déjà beaucoup trop souffert auparavant et qui estime que mélanger des élèves blancs et noirs est une perte de temps et ne changera rien à leur situation.

Bien que l’histoire porte sur l’entrée au lycée de ces neuf étudiants, ce roman se focalise davantage sur deux jeunes filles qui mènent une vie totalement différente. Cela s’explique par leur pigmentation de peau : l’une est noire, Molly et l’autre est blanche, Grace. Un simple échange entre ces deux adolescentes a changé l’existence d’une des deux à jamais.

… Mon avis …

J’ai trouvé très bien construit l’alternance des points de vue entre Molly et Grace qui mettent en évidence l’écart qu’il y a entre les deux lycéennes mais pas que. Cela nous permet également de nous plonger dans deux univers qui s’opposent. D’un côté la communauté afro-américaine qui est partagé entre les militants qui souhaite coûte que coûte que ses étudiants noirs intègrent le lycée et ceux qui au contraire ne sont pas d’accord avec cette décision. D’un autre côté il y a la communauté blanche qui va faire tout son possible pour empêcher que cela arrive. Bien évidements tous les personnes blanches ne sont pas toutes contre l’idée de mélanger des élèves blancs et noirs. On y découvrir d’ailleurs, comment parfois certains agissent pour aider les élèves mis à mal et j’ai troué cela admirable. D’autant plus que des moyens incommensurables ont été accordés à ses élèves, mais qui, malheureusement, n’ont pas dissuadé les plus récalcitrants à laisser tomber.

LittleRockNine

L’alternance des points de vue entre Molly et Grace nous fait prendre conscience que malgré qu’elles aient le même âge, elles n’ont absolument pas les mêmes préoccupations et que, à cette époque, tout le monde n’a pas le privilège de mener une adolescence normale.

Molly s’est portée volontaire pour intégrer ce lycée sur un coup de tête. À ce moment-là, elle ne se rend pas compte des conséquences que sa décision aura sur elle et sur sa famille. C’est une jeune fille dont la situation fait qu’elle est plus mature que n‘importe quelle autre fille de son âge. Elle n’est pas nécessairement une militante, mais elle espère simplement suivre une éducation correcte. À L’inverse Grace correspond au stéréotype de la fille la plus populaire du lycée, qui se préoccupe davantage de son cavalier au bal que de ce qui se passe dans son bahut. Pourtant, Molly et Grâce vont être amenés à s’adresser la parole et cela aura de graves conséquences.

J’ai remarqué que le roman s’articule en deux parties. Il y a une bonne partie de l’histoire qui se déroule avant leur entrée au lycée et qui met en lumière les contraintes que ces nouveaux élèves ont subis pour simplement entrer dans l’établissement. La deuxième partie du roman concerne plus ce qui se passe une fois dans le lycée. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils en en bavaient dans les deux cas, pour quels résultats ?  Vous le saurez en lisant le roman 😉.

tumblr_m7p36buYee1rv3zoeo1_1280

Ce que j’apprécie le plus c’est le fait que ce livre s’adresse avant tout à un jeune public et pour le thème qu’il aborde c’est assez rare. Il a le mérite de vouloir faire découvrir aux plus jeunes, une partie de l’histoire des États-Unis qu’en France, nous connaissons peu. Néanmoins, le harcèlement scolaire n’est pas un sujet méconnu en France et je ne peux m’empêcher de me dire « qu’aurais-tu fait à leur place ? » car ce qu’ils ont accompli mérite beaucoup de courage.

Pour finir, je remercie l’autour Annelise Heurtier de m’avoir appris un événement clé des États-Unis dont j’ignorais l’existence avant de lire ce roman. J’ai beaucoup aimé cette lecture et je vous la recommande vivement.

P.S Les photos ne proviennent pas du livre mais d’archives datant de 1957.

WB signature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s