Des fleurs pour Algernon – Daniel Keys

2 commentaires

YEAH, je lis à nouveau !

Bonjour les amis, j’espère que vous allez bien ?

Ai-je réellement besoin de vous présenter ce chef d’œuvre de la littérature ? Si vous ne le connaissez toujours pas, vous vous trouvez au bon endroit. Si vous l’avez déjà lu, n’hésitez pas à me faire part de votre avis. Je vais donc vous parler d’une lecture qui aurait certainement été un coup de cœur si je n’avais pas dû faire face à une panne de lecture irréversible.

Mais avant cela laissez-moi vous poser deux questions : Est-il fou de penser qu’un jour la médecine pourrait nous rendre plus intelligents ? Et cela en voudra-t-il la peine ?

C’est un peu le type de réflexion que j’ai eu lors de ma lecture. D’ailleurs pour une œuvre écrite dans les années 1960, je n’ai pas ressenti la sensation de scène se déroulant cinquante en arrière, car le thème abordé correspond complètement aux types de préoccupations actuelles : les prouesses de la médecine moderne et ses limites.

Des fleurs pour Algernon qu’est-ce-que c’est ?

Il s’agit d’un roman de science-fiction publié pour la première fois en 1966 et qui a remporté le prix Nebula du meilleur roman la même année. Ce prix récompense chaque année, les meilleurs œuvres littéraires de science-fiction ou de fantasy américaine. Il a d’ailleurs eu droit à plusieurs adaptations cinématographiques. J’aimerais bien en voir au moins une mais je ne sais pas laquelle en particulier. Si vous avez une idée faite moi signe 😊 Il s’agit du premier roman à succès de Daniel Keyes (1927-2014). Vous pouvez le trouver au prix de 6,90€ (J’ai lu).

… De quoi ça parle ? …

Algernon est une souris de laboratoire, qui a vu son intelligence décuplée par l’intervention du Pr Nemur et du Dr Strauss par voie chirurgicale. Cet exploit va être par la suite reproduit chez Charlie Gordon, un trentenaire qui a un QI de seulement 7O et que l’on considère comme simple d’esprit. Petit à petit, Charlie va développer des capacités instinctuelles qui surpassent l’entendement, mais cela ne se fera pas sans conséquences.

Les pensées intimes de Charlie Gordon avant et après l’opération

Vous l’aurez compris, nous suivons l’histoire par le biais du point de vue interne de Charlie, ce qui nous permet de découvrir la profondeur de ses pensées les plus intimes. Cela a d’autant plus d’importance car le personnage que l’on découvre au début du roman, c’est-à-dire avant l’opération, n’aura plus les mêmes pensées que celui d’après l’opération. En effet, un tel changement nécessite un suivie psychologique régulier. Charlie va donc mettre en mémoire tout ce qui lui viens à l’esprit, son ressenti vis-à-vis de l’opération, son expérience, ses craintes, son évolution… Étant le premier cobaye humain, il doit garder une trace de cette expérience pour les générations futures. Il sera également suivi par Alice, son professeur, pour qui son regard va progressivement changer.

Avant l’opération, Charlie était un homme souffrant d’un déficit intellectuel mais qui était autonome et débrouillard. Il travaillait dans une boulangerie, il suivait des cours pour adultes et avait beaucoup d’amis. Enfin….c’est ce qu’il pensait tout du moins. Nous ce que l’on découvre, c’est un homme livré à lui-même qui ne se rend pas réellement compte du monde auquel il vit, qui n’a pas vraiment conscience de ce que pense son entourage de lui.  À ses yeux tout vas bien mais au plus profond de lui, il souhaite être un homme comme les autres, pour lui mais surtout pour prouver aux autres qu’il peut être normal voir plus intelligent. Il s’exprime comme un élève de primaire et fait énormément de fautes d’orthographe. J’ai trouvé ce Charlie adorable à souhait. J’avais juste envie de le prendre dans mes bras et lui dire soyons ami. Il n’était certes pas très futé mais il avait un grand cœur.

Après l’opération, nous ne reverrons plus ce Charlie, mais il ne cessera pas pour autant d’exister. Il laissera peu à peu la place à Charlie d’un QI de 185, qui est capable de parler plusieurs langues, de s’exprimer de façon soutenue, qui va découvre les joies de l’amour mais aussi ses blessures. Il va avoir un regard neuf sur son entourage, sur ces soit disons amis, sur sa situation. C’est à ce moment où nous prenons conscience de la limite de la médecine. Dans ce cas où elle est peut rendre un individu plus intelligent, mais où elle n’est pas en mesure de prévoir la conduite que vas adopter l’individu en question. Elle n’est pas en mesure de prévoir son caractère et son comportement suite à ce changement. Cela va être le cas de Charlie, qui va surpasser intellectuellement, les personnes qui lui ont permis de devenir ce qu’il est à présent. Aux yeux des autres, Il va passer du gentil et simplet Charlie au Charlie intelligent mais arrogant et imbus de lui-même. Pour ma part, ça n’a pas été le cas. J’ai trouvé qu’il était devenu plus clairvoyant, mais en aucun cas je n’ai trouvé qu’il prenait les gens de haut. Seulement, comment ne pas intervenir lorsque les travaux de vos mentors semblent obsolètes voire même incorrects.

Le talent fou de Daniel Keyes

L’un des facteurs qui pourrait faire pencher la balance en faveur de ce roman est de loin le style d’écriture de l’auteur. Il a un talent fou pour nous faire facilement rentré dans la tête de son personnage principale. Le plus déroutant c’est que dans notre tête, on a vraiment l’impression d’avoir deux Charlie différents tout en étant conscient qu’il s’agit d’une même personne. Il fait tout cela avec une justesse et un réalisme….

Contrairement à ce que vous pourrez penser, il ne devient pas intelligent de façon soudaine juste en ayant fait une opération. (Soyons raisonnable). Cela se fait progressivement et ça commence par sa façon de s’exprimer. L’auteur l’a fait de façons tellement subtiles que je ne m’en suis pas rendu pas compte directement. C’est lorsque l’entourage de Charlie lui fait la remarque que moi-même je me suis rendu compte qu’effectivement il y avait du changement. Puis une fois que l’on a conscience de cela, on remarque plus facilement le changement. 

Un truc bête mais j’ai eu une expérience de lecture plutôt inédite. Au début de l’histoire tout en sachant que j’avais affaire à un personnage adulte, la voix dans ma tête était plutôt infantile tandis que lorsque j’ai pris conscience qu’il faisait moins de fautes à l’écrit et qu’il s’exprimait beaucoup mieux, cette voix se transformait peu à peu en une voix adulte.

La fin n’est pas une surprise, au vu du contextes de l’histoire mais elle ne prétend pas en vouloir être une. C’est d’ailleurs le cas de l’intégralité du roman où les passages les plus importants nous sont dressés de façon subtile sans suspens et sans longueur inutile. Cela ne m’a pas empêché d’être ému par l’issue finale. Durant les dernières paroles de Charlie j’avais un sourire en coin et les yeux humides.

… En Bref …

Des fleurs pour Algernon est un roman qui vos le détour d’être lu. Lorsque j’ai repris ma lecture après mettre arrêter de lire durant quelque temps, je n’avais pas du tout eu du mal a me rappeler de l’histoire et à m’y replonger. Je suis hyper contente d’avoir enfin pu le finir et j’en garderais un très bon souvenir. Je vous le recommence sans hésiter.

Si vous voulez savoir ce qui m’a poussé à lire ce roman, je vous renvoie à un précédent article (cliquez ici).

Si cela vous donne envie ou si vous avez aimé ce roman, je vous recommande « Des souris et des Hommes » de John Steinbeck, qui avait été un coup de cœur. (Cliquez ici)

71YdmYia6uL

Merci d’avoir lu cette chronique jusqu’au bout et à très bientôt sur Welcome Buddies

WB signature

2 comments on “Des fleurs pour Algernon – Daniel Keys”

  1. C’est génial que tu aies fini un ouvrage après ton petit blocage Nadjima puis ça fait du bien de relire une de tes revues sur un livre, à chaque fois j’ai l’impression de découvrir ou re-découvrir l’ouvrage en question à travers tes yeux 😉 Il y a une phrase de ton article qui m’a fait sourire parce qu’elle représente tellement ta bonté d’âme: « J’avais juste envie de le prendre dans mes bras et lui dire soyons ami. »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s